Rotterdam, située dans l’estuaire Maas de la partie sud de la section de la région de Hollande méridionale, a été fondée c. 1270. Le ruisseau Rotte, dont Rotterdam tire son titre, a été barré là où il rejoint le ruisseau Maas. Le Rotterdam médiéval ne jouissait pas d’un rôle de premier plan dans le commerce international, incentive entreprise l’expédition et la livraison. Cette affaire a changé au cours des années 1550 si l’industrie du hareng et les industries du trafic de sites Web connectés ont accumulé suffisamment de capitaux pour étendre les routines de transport et maritimes à l’étranger. À partir de vos années 1590, Rotterdam a commencé à créer un trafic colonial ciblé à longue distance – il a situé une chambre de détention dans l’Organisation de l’Inde des côtés est et ouest – et a pris une part énorme dans nos transactions de premier ordre, par exemple les épices, les bonbons, les soieries, les cigarettes, etc. De taille européenne, le Royaume-Uni, l’Écosse et la France étaient en fait les principaux partenaires investisseurs. Près de 1650, Rotterdam est devenu le deuxième port industriel et centre de livraison le plus important, peu après Amsterdam. De même, les villes dominaient l’aménagement paysager de la République néerlandaise. Cependant, ce n’est que dans la prochaine partie du XIXe siècle que Rotterdam détrôna Amsterdam depuis le premier centre maritime et de livraison des Pays-Bas. D’ici là, le réseau d’achat et de vente le plus dynamique de l’innovation commerciale possédait substitué l’entreprise assez inactive de l’industrie standard néerlandaise. La croissance mondiale des variations commerciales et techniques dans le transport maritime en haute mer et sur le Rhin a renforcé le positionnement de Rotterdam. À partir des années 1860, Rotterdam a construit un système de transitport. Le Nieuwe Waterweg (1866) fournit à Rotterdam un lien immédiat avec les mers du Nord. De nouveaux plug-ins ont été créés avec un accès disponible depuis votre rivière, accélérant la gestion des volumes de marchandises simplement parce que la trans-livraison peut avoir lieu en amont. La ville de fente a réparé l’arrière-pays allemand et est devenue le plus important visiteur rhénan et le lieu de transit pour le charbon, le minerai, les céréales et les huiles. La création des dernières lignes de transport, dont Holland-The usa Collection et Rotterdam Lloyd, une entreprise de transport qui se concentrait sur l’achat et la vente de fret général avec les Indes orientales, revêtait une importance particulière. La crise financière mondiale de 1929 a mis fin à la reprise temporaire de Rotterdam dans la seconde moitié des années 1920. Rotterdam espérait minimiser sa dépendance au système économique du Rhin allemand. Néanmoins, la métropole n’a pas réussi à produire correctement de nouveaux secteurs non maritimes. Le climat économique du quai s’est rétabli après les années 1930; néanmoins, le déclenchement de la Seconde Guerre mondiale et le bombardement de la métropole intérieure ont mis un terme brutal à une certaine période une toute nouvelle confiance. Peu de temps après la Seconde Guerre mondiale, Rotterdam a développé des zones de quais industriels et pétrochimiques contemporains (Botlek, Europoort et Maasvlakte) s’étendant sur plus de 40 kilomètres à travers l’ancienne zone centrale jusqu’à Catch of Holland. En 1962, Rotterdam est devenu le plus grand quai de la planète et a déchargé plus de 300 millions de tonnes de fret. Le port principal était tributaire de la création d’un volume assez important et du transbordement de produits en vrac, ainsi que d’un niveau réduit pour des opérations de création de valeur ajoutée substantielles. La discussion de votre économie de Rotterdam dans le PIB a diminué de 12% en 1970 à 9 PCT en 1985 et a diminué d’autant plus. Bien que la livraison de conteneurs ait fait de nouvelles options de développement à partir des années 1970 et 1980, Rotterdam était beaucoup moins rentable pour obtenir une organisation supplémentaire de grande importance à l’étranger.

Pourquoi ces trois types de contenu gagnent la saison de quarantaine

La consommation de médias à domicile pendant la quarantaine de mars 2020, dans le monde, montre que 35% lisent plus de livres / écoutent plus de livres audio et 44% passent plus de temps sur les réseaux sociaux. Les gens recherchent une éducation sans se laisser submerger par une surcharge d’informations. Par exemple, les professionnels de LinkedIn sont en direct »pour partager des informations basées sur les données et réelles avec leur public. D’un autre côté, les gens cherchent à se divertir et à garder leur esprit au bon endroit pendant cette période de changement et ont recours à TikTok, YouTube, Instagram et d’autres plateformes de médias sociaux. Comment votre marque peut-elle soutenir votre public et vos employés? Comment pouvez-vous tester différentes méthodes pour motiver et encourager, montrant que nous sommes tous dans le même bateau? Ashton Newell, stratège en chef des relations publiques numériques chez Directive, aide les entreprises à créer des types de contenu pouvant atteindre leurs employés. Observations, conseils et exemples personnels de types de contenu et des performances de son organisation en quarantaine. Personne n’a prévu une pandémie mondiale. Comment peux-tu? Cependant, les spécialistes du marketing de performance qui ont pu s’adapter rapidement et fournir un soutien à leur public (de diverses manières) en récoltent les fruits. Comme vous le savez, les médias sociaux sont un outil permettant aux gens de se connecter et peuvent être utilisés pour renforcer votre marque. Maintenant, c’est l’une des rares façons de rester connecté virtuellement et de nouer de véritables relations avec votre public. Alors, que font les gagnants? Voici un aperçu des types de contenu qui gagnent en quarantaine »: 1. Éduquer Pensez à des conférences de marketing virtuel, à des cours de formation en ligne gratuits, à des danses TikTok, à des chefs d’entreprise en direct sur LinkedIn, etc. Pour ceux qui sont intéressés, la formation continue est devenue un moyen de rester productif et sain d’esprit pendant ce temps supplémentaire à la maison. Selon Statista, la consommation de médias à domicile pendant la quarantaine de mars 2020, dans le monde, montre que 35% lisent plus de livres / écoutent plus de livres audio et 44% passent plus de temps sur les réseaux sociaux. Attendez, les médias sociaux… .apprentissage? C’est vrai. Il est révolu le temps des médias sociaux juste pour défiler sans réfléchir. Par exemple, les professionnels de LinkedIn sont en direct »pour partager des informations basées sur les données et réelles avec leur public. Cela leur donne une plate-forme pour faire face à ce qui se passe, partager comment ils s’adaptent et être vulnérable avec leurs abonnés. Par exemple, Ann Handley, Chief Content Officer of MarketingProfs, organise une émission vidéo pop-up deux fois par semaine sur la façon de gérer COVID-19, les affaires et la vie »sur son profil LinkedIn. Ressources De plus, le partage de contenu utile est important. Cependant, les gens ne sont peut-être pas aussi ouverts à lire un long livre blanc en ce moment. Comment pouvez-vous fournir un soutien et de l’empathie, sans être trop concentré sur la quarantaine pour que cela déchire votre lecteur? Donnez-leur un plan de match pour réussir pendant cette période. Source: Capture d’écran de @thefuturishere sur Instagram Le post Instagram ci-dessus partage 10 diapositives de conception de qualité, des conseils pratiques avec de vrais outils que le public peut utiliser pour ajouter à sa configuration WFH, et un puissant appel à l’action pour que le lecteur quitte ses outils préférés, afin que d’autres continuent d’apprendre . Un itinéraire différent Pour d’autres, ils pourraient ne pas chercher à acquérir de nouvelles compétences en affaires pendant cette période. Au lieu de cela, les gens cherchent à se divertir et à garder leur esprit au bon endroit pendant cette période de changement. Selon Vox, les gens se tournent vers Instagram et TikTok pour apprendre à faire du café Dalgona (café fouetté) et à cuire du pain. Le mot pain « a même atteint un sommet historique » dans les recherches Google, selon Eater. De plus, les vidéos TikTok sont désormais un moyen pour les familles d’apprendre des danses et de se lier ensemble, selon CNN Selon l’article, TikTok propose diverses ressources COVID-19 pour que les familles s’engagent de manière positive. Une série en soirée appelée #HappyAtHome présente les meilleurs créateurs qui partagent des conseils, de la motivation et plus encore. Des flux éducatifs en direct sont également disponibles dans l’application populaire. Alors, en tant que spécialistes du marketing, pourquoi nous en soucions-nous? Point clé Alors que vous créez du contenu pour les médias sociaux, que pouvez-vous partager qui soit éducatif d’une manière ou d’une autre? Comment pouvez-vous partager un contenu facilement digestible qui laisse le public en retirer quelque chose de nouveau? Rappelles toi: La recette du café fouetté contient trois ingrédients et elle est devenue virale. Vous n’avez pas besoin d’équipement professionnel pour créer des vidéos TikTok. Pour aller en direct sur LinkedIn, Instagram ou Facebook, vous n’avez besoin d’aucun équipement. Cliquez simplement sur Go Live ». Vous pouvez créer des infographies gratuites avec des données impressionnantes à l’aide de Canva. Dans l’ensemble, écoutez votre public. Trouvez ce dont ils ont besoin pendant cette période. Donnez-leur quelque chose qu’ils peuvent apprendre. 2. Motiver Pensez aux défenseurs de la santé mentale en direct, aux histoires empathiques partagées par les marques, au soutien aux hôpitaux, aux œuvres caritatives. Bien que votre public soit ouvert à l’apprentissage, de nombreuses personnes se sentent faibles en ce moment. La sécurité d’emploi peut être perdue, les enfants peuvent rentrer de l’école, le temps peut être déprimant, un membre de la famille peut être malade – ce n’est peut-être pas le moment où votre public veut prendre un nouveau livre d’entreprise ou créer quelque chose de nouveau. Alors, comment votre marque peut-elle les soutenir? Comment pouvez-vous tester différentes méthodes pour motiver et encourager, montrant que nous sommes tous dans le même bateau? Cela peut sembler fou, mais vous n’avez pas besoin de dépenser des milliers de dollars et de faire une toute nouvelle campagne pour toucher votre peuple. Découvrez cette publication Instagram de Hubspot qui a reçu un engagement incroyable (leur plus haut de la semaine) en partageant des mots de motivation qui résonnent avec leur public de spécialistes du marketing et de vente cherchant à développer leur entreprise. 25 avr.2020 à 8h01 PDT De plus, les entreprises font de grandes choses pour soutenir la santé mentale. Selon un article sur CNN, le Disaster Distress Helpline, une hotline fédérale de crise exploitée par la Substance Abuse and Mental Health Services Administration, les appels en mars ont augmenté de plus de 300% par rapport à février. Par rapport à mars de l’année dernière, la hotline a vu 891% d’appels de plus, selon l’article. Chez Directive, nous voulions accompagner notre équipe et nos clients pendant cette période en motivant par le mouvement ». En tant qu’instructrice de yoga certifiée E-RYT, via YouTube Live, j’ai pu donner un cours à nos gens pour qu’ils bougent, se concentrent sur leur respiration et gardent leur bien-être une priorité en ces temps difficiles. C’était incroyablement encourageant d’entendre des commentaires selon lesquels les deux parties ont apprécié le cours et se sentaient mieux, et j’étais reconnaissant de partager mon amour de la pratique du yoga avec eux tous. Nous l’avons souligné sur les réseaux sociaux pour encourager d’autres entreprises à essayer quelque chose de similaire également. Capture d’écran de Directive sur Instagram De plus, des entreprises comme Salesforce utilisent les médias sociaux pour établir un calendrier autour de la méditation guidée, des conversations avec des experts de la santé et du bien-être et de la présence. Capture d’écran de Salesforce sur LinkedIn De plus, des entreprises comme Headspace fournissent du contenu de motivation (et éducatif) sur Instagram sur la façon dont les abonnés peuvent fabriquer des masques sans couture à la maison ». Cela peut aider à motiver les gens à rester en bonne santé, même s’ils n’ont pas de nouveaux revenus. Source: @headspace sur Instagram Point clé S’il est essentiel pour votre entreprise de générer de nouveaux revenus, il est impératif de faire passer votre marque et votre culture en premier. Les gens se souviendront de ce que vous leur avez fait ressentir. Montrez le sentiment à votre public et assurez-vous qu’il est authentique. Vos actions devraient être plus puissantes que vos paroles. Après avoir trouvé un rythme qui fonctionne pour votre contenu social, assurez-vous que ce que vous partagez résonne avec votre public. Nous sommes des spécialistes du marketing et notre public nous montre ce qu’ils aiment et n’aiment pas à travers les données. Selon l’article de Janet Balis sur Harvard Business Review: Un suivi fréquent des tendances du comportement humain aidera les spécialistes du marketing à obtenir de meilleures informations en temps réel. Les spécialistes du marketing voudront mesurer régulièrement les tendances de sentiment et de consommation pour mieux adapter la messagerie, en observant de près la conversation sur les plateformes de médias sociaux, les sites communautaires et les pages de produits de commerce électronique pour rechercher des opportunités et identifier les crises imminentes plus rapidement. » Soyez là pour votre public. Je veux dire. Suivez-le. 3. Construire une communauté virtuelle Pensez aux heures heureuses de Zoom, aux séances d’entraînement Instagram en direct, aux défis Instagram, au soutien de la communauté, à de vraies images provenant du travail à domicile. Sans votre communauté, la vie peut sembler un peu plus terne. Heureusement, la technologie vous soutient et vous aide à voir vos collègues et vos proches autant que vous le souhaitez. Pour certains, cela a été la clé pour travailler à distance et se présenter tous les jours. Par expérience, l’équipe Directive a toutes les réunions Zoom avec les caméras allumées, pour voir les visages des coéquipiers et pour avoir de vraies ”conversations et connexions. Source: Image tirée de la directive Partager une image réelle (comme celle ci-dessus) sur les réseaux sociaux montre que votre équipe se rassemble et la puissance de votre communauté. De plus, Directive était ravie de participer à un défi sur les médias sociaux #ShowUsYourWorkspace. C’était encourageant de voir l’équipe partager ses espaces, montrer à ses amis à fourrure et comment ils s’adaptent à leur vie professionnelle quotidienne. Ils ont également tagué d’autres entreprises pour partager leurs espaces »afin de relever le défi également. Voici un des exemples Source: Image de @directiveconsulting sur Instagram Point clé Construire une communauté avec votre public, vous adapter au travail à domicile et montrer comment vous restez unis dans les coulisses a un impact. Montrez à vos abonnés comment vous le faites et continuez de le faire. Découvrez également des moyens créatifs de maintenir l’engagement de vos abonnés. Nous sommes tous dans le même bateau Alors que le monde continue de se sentir un peu différent, vous pouvez éduquer, motiver et bâtir votre communauté pour encourager votre public à avancer et à rester debout. Vous avez les outils dont vous avez besoin, il est temps de créer du contenu gagnant pour votre public. Ashton Newell est la principale stratège en relations publiques numériques chez Directive, une agence de marketing de performance spécialisée dans le domaine des logiciels. Quand Ashton est loin de son travail de jour, elle passe son temps à enseigner le yoga, formation référencement naturel Lille à encourager les ASU Sun Devils et à boire de nombreuses tasses de café.

 

Le Bureau français d’enquête et d’analyse pour la sécurité de l’aviation civile (BEA) juge la phraséologie inadéquate »comme le coupable d’un incident évité de justesse à l’aéroport Paris Charles de Gaulle en 2014. À l’époque, deux avions de passagers – l’A319 de Bulgarie Air et Freebird Airlines «A320 – s’est dangereusement rapproché les uns des autres sur une piste qui se croisait. Le 25 novembre 2014, l’A319 de Bulgaria Air, immatriculé LZ-FBB, vient d’arriver à Paris depuis Sofia (Bulgarie), tandis qu’un A320, appartenant à la compagnie charter turque Freebird Airlines, immatriculée TC-FBJ, s’apprêtait à décoller un vol pour Istanbul (Turquie). Pour atteindre leur terminal, Bulgaria Air a dû traverser la piste 08L, utilisée pour les décollages. L’A319 est entré dans l’intersection à 8 h 20 min 17 s, après que l’équipage a reçu l’instruction Bulgarie 4 3 1, numéro un, de continuer à rouler ». En même temps que l’avion de Bulgaria Air entrait dans l’intersection, à environ 1 500 m de là, Freebird Airlines effectuait le décollage à une vitesse indiquée de 139 kt. Un système aéroportuaire, qui surveille les mouvements au sol, a détecté le conflit et émis un avertissement, mais les contrôleurs ont estimé qu’il était alors trop tard pour intervenir », indique le rapport. Vingt seconde plus tard, Freebird Airlines a franchi l’intersection à une hauteur d’environ 500 pieds. L’avion A320 a survolé le Bulgaria Air A319 à une hauteur d’environ 100 pieds, a estimé plus tard le capitaine de Freebird Airlines. Le rapport indique qu’au moment où l’A320 passait l’intersection, l’A319 l’avait déjà traversé et avait été arrêté sur une voie de circulation. L’équipage de Bulgaria Air n’a pas vu Freebird Airlines A320, comme indiqué dans le rapport. La situation n’a pas été aidée par le fait qu’un troisième avion, appartenant à Air France, roulait derrière Bulgaria Air, à gauche. L’équipage d’Air France, bien familiarisé avec l’aéroport, savait que les contrôleurs ici donnent généralement explicitement des autorisations de traversée. Après avoir entendu la Bulgarie 4 3 1, numéro un, continuer à rouler », ils ont demandé s’ils étaient autorisés à traverser la piste – le contrôleur du LOC a dit non. Cependant, cette conversation n’a guère aidé Bulgaria Air, aviation information car elle s’est déroulée en français. Ainsi, BEA estime que parce que l’ATC n’a pas «correctement communiqué les priorités de roulage et qu’un rappel de se tenir à l’écart de la piste 08L n’a pas accompagné le message, l’équipage de Bulgaria Air a erronément» interprété le message comme une autorisation de traverser la piste. L’incident s’est produit pendant une période de trafic entrant dense lorsque les avions arrivaient avec une séparation réduite.

Je remarque dans cet article que le gouvernement fédéral de l’individu en question ne garantit pas votre gouvernement fiable et pacifique. La période du royaume romain n’était autre que celle de la république romaine. En réalité, leurs problèmes internes ont augmenté, leurs crimes beaucoup plus. La grande fierté du républicanisme, l’héroïsme et les vertus masculines ont été remplacés par la vanité la plus scandaleuse, l’adulation la plus vile, la cupidité la plus audacieuse, probablement l’indifférence la plus nette pour la prospérité nationale. En quoi un remède dans l’hérédité du trône? N’était-ce pas considéré comme l’histoire de bonne réputation de la maison d’Auguste? Était-ce un Domitien qui n’était pas le garçon de Vespasian, un Caligula le gamin de Germanicus, un Commode l’enfant de Marc Aurèle? En France, c’est un fait, la dernière dynastie s’est débrouillée seule pendant 8 siècles, mais les individus étaient-ils moins tourmentés? Qu’advient-il des dissensions intérieures? Qu’est-ce que les guerres à l’étranger menées pour les prétentions et les droits de succession légaux ont permis de créer les alliances de cette dynastie avec des nations étrangères? À partir du moment où une nation épouse les recherches effectives d’un seul ménage, elle est obligée d’intervenir dans de nombreuses préoccupations qui, toutefois, constitueraient pour elle une extrême indifférence. Nous avons maintenant rarement réussi à développer une république parmi nous, malgré que nous l’ayons essayée moins que beaucoup de formes, plus ou moins démocratiques. Une fois la sérénité d’Amiens, Napoléon avait pris une décision entre les méthodes républicaine et monarchique; il pourrait faire pendant qu’il est heureux. Il aura toutefois comblé la plus petite opposition. La citadelle de la liberté lui fut confiée; il jura de le garder; et, gardant sa garantie, il aurait dû accomplir la pulsion de la nation qui le jugeait seul compétent pour résoudre le grand dilemme de la liberté publique dans une large mesure. Il aurait pu se couvrir d’une incomparable beauté. Plutôt que cela, que fait-on aujourd’hui? Ils suggèrent d’aider à faire de lui un foyer complet et héréditaire de votre énergie fantastique dont il a été créé le gérant. Est-ce le vrai désir ainsi que la véritable fascination de votre tout premier consul lui-même? En fait, je n’y crois pas. Il est vrai que leur état était en train de s’effondrer et que, par conséquent, l’absolutisme l’a entraîné au bord de l’abîme. Mais que déterminons-nous exactement à partir de cela? Ce que tout le monde comprend comprend que les systèmes politiques sont à la merci d’affections qui ne peuvent être guéries que par des traitements agressifs; qu’il faut parfois un dictateur pour sauver un instant la liberté. Les Romains, qui envient cela, ont néanmoins reconnu la nécessité de ce pouvoir suprême à des intervalles de temps. Mais comme une solution agressive a stocké un patient, doit-il devenir une surveillance quotidienne des remèdes agressifs? Fabius, Cincinnatus, Camillus ont sauvé Rome de l’exercice d’une force définie, mais ils ont néanmoins renoncé à cette force lorsque cela était réalisable; ils pourraient avoir tué Rome expérimenté ils ont continué à le manier. César était le premier idéal pour détenir ce pouvoir: il en devint le patient, mais la liberté fut abandonnée pour plus tard. Par conséquent, tout ce qui a été mentionné aux alentours de cette journée ne prouve que le besoin de dictatures tempo- raires dans les crises expresses, bien que l’organisation de votre pouvoir durable et imprudent.

Le cadre de coussin de fonds propres contracyclique de Bâle III oblige les pays à fixer des taux de coussin de fonds propres appropriés pour l’exposition au crédit de leur banque au pays et dans les pays tiers. Cette colonne propose des critères de sélection de ces pays tiers. L’idée est de se concentrer uniquement sur les expositions des pays tiers qui, d’une part, pourraient compromettre la stabilité du secteur bancaire intérieur et, d’autre part, peuvent être effectivement traitées au moyen de la politique. Des variables et des seuils pour opérationnaliser cette idée sont proposés. Jon Danielsson, Roger Laeven, Enrico Perotti, Mario Wüthrich, Rym Ayadi, Antoon Pelsser Alors que les pays du monde entier commencent à mettre en œuvre leurs cadres de coussin de fonds propres contracycliques (CCB), la question se pose aux autorités responsables du fonctionnement du régime de coussin: outre le coussin intérieur, pour quels autres pays devrions-nous nous soucier de fixer des taux de fonds propres contracycliques appropriés? Il s’agit d’une question légitime car, selon les orientations du CBCB aux autorités nationales exploitant le coussin de fonds propres contracyclique (p.5), les autorités d’origine pourront toujours exiger des banques qu’elles contrôlent qu’elles maintiennent des tampons plus élevés si elles jugent les autorités hôtes. tampon insuffisant ». Des dispositions similaires figurent à l’article 139 de la directive sur les exigences de fonds propres (CRD IV), sauf que dans le contexte du marché unique européen, les autorités responsables ne peuvent fixer des taux de coussinets (plus élevés) que pour les pays qui n’appliquent pas les règles CRD IV pour la contracyclique. tampons, c’est-à-dire hors EEE ou pays tiers. En outre, les autorités d’origine peuvent fixer des taux de coussin de fonds propres pour les expositions situées dans ces pays tiers, où l’autorité hôte ne fixe et ne publie aucun taux de coussin. Conditions à remplir Afin de juger quel taux de coussin contracyclique pour l’exposition aux pays tiers serait suffisant pour protéger les banques nationales, l’autorité en charge devra surveiller les déséquilibres cycliques dans le pays tiers en question, en déployant éventuellement un ensemble d’indicateurs, y compris le crédit à -GDP écart. De toute évidence, cela ne peut pas être fait pour tous les pays tiers auxquels les banques nationales pourraient être exposées. Les autorités en charge devraient plutôt se concentrer sur les pays tiers qui remplissent les deux conditions proposées ci-dessous. Pour tous les autres pays tiers, ils devraient appliquer une procédure standard pour la reconnaissance des taux de coussin. Les deux conditions proposées ici pour l’identification des pays tiers concernés sont les suivantes: Une croissance excessive du crédit dans le pays hôte peut compromettre la stabilité du système bancaire national. Ce problème peut être efficacement résolu en fixant un taux de coussin de fonds propres (plus élevé) pour l’exposition située dans ce pays. La première condition signifie que l’exposition transfrontalière des banques nationales représente un canal d’entraînement pour les risques pour la stabilité financière. La deuxième condition signifie qu’en fixant un taux de coussin (plus élevé) pour l’exposition aux pays tiers, l’autorité d’origine en charge réalisera une variation incrémentielle minimale des taux de coussin spécifiques aux institutions des banques nationales. Chacune de ces conditions est nécessaire et les deux prises ensemble sont suffisantes. Le fait que la première condition soit nécessaire résulte de l’objectif postulé des taux contracycliques, à savoir protéger les banques nationales contre les risques liés à une croissance excessive du crédit. La deuxième condition est nécessaire dans la mesure où sinon l’instrument n’aurait aucun effet mesurable. Dans ce dernier cas, tout risque identifié devrait être traité par un ou plusieurs autres instruments plus appropriés. Les deux conditions doivent être remplies simultanément. Dans le cas contraire, les expositions transfrontalières ne menacent pas la stabilité du système bancaire national ou ne peuvent pas être traitées par les taux de coussin de fonds propres. Critères de vérification des conditions Afin de vérifier si les deux conditions proposées ci-dessus sont remplies, les autorités responsables doivent les opérationnaliser. À cette fin, les deux critères suivants peuvent être utilisés en conséquence: «Canal de diffusion»: l’exposition totale au risque de crédit envers le pays tiers est suffisamment importante pour servir de canal de propagation du risque pour la stabilité financière vers le pays d’origine. «Adressabilité»: la part des exigences de fonds propres pour l’exposition de crédit concernée au pays tiers est suffisamment importante pour affecter une augmentation incrémentielle minimale fixe des taux de coussin de fonds propres propres à l’établissement. Variables et seuils En général, plusieurs concepts peuvent être appliqués pour mesurer le critère 1 sur la base de considérations théoriques, mais une seule approche a vraiment du sens pour le critère 2 basé sur un raisonnement pragmatique. Examinons ces concepts tour à tour. Pour mesurer le critère 1 (le canal d’entraînement), je propose les concepts suivants: pertinence pour l’économie nationale, concentration d’actifs et risque de contagion dans le secteur bancaire national. Les autorités d’origine devraient sélectionner des indicateurs particuliers et des seuils correspondants pour chacun de ces trois concepts en fonction des spécificités de leur juridiction, éventuellement en utilisant une analyse économétrique. Un exemple peut aller comme suit: Pertinence pour l’économie nationale: le niveau d’exposition au risque de crédit de toutes les banques nationales à un pays tiers dépasse 1% du PIB. Concentration des actifs: le montant de l’exposition au risque de crédit de toutes les banques nationales à l’égard d’un pays tiers dépasse 0,5% de l’actif total agrégé. Risque de contagion dans le secteur bancaire national: le montant de l’exposition au risque de crédit des banques d’importance systémique à un pays tiers dépasse 0,5% de leur actif total agrégé. Le concept de mesure fondé sur des banques d’importance nationale (nationale et mondiale) tient compte du fait que, étant donné que ces banques sont, par définition, fortement interconnectées (au niveau national et international), leur exposition aux pays tiers peut représenter un canal de propagation des risques pour la situation financière. la stabilité. Aux fins du critère 1, l’exposition au risque de crédit doit être définie de manière large comme l’exposition d’origine non pondérée soumise au risque de crédit, y compris les éléments de bilan et de hors bilan. Il convient d’accorder une attention particulière aux évolutions du crédit dans les pays tiers qui dépassent au moins l’un des seuils spécifiés. Afin de décider si la croissance du crédit potentiellement insoutenable à l’étranger peut être combattue en imposant des taux de capital contracycliques (plus élevés) à l’exposition respective des banques nationales, le critère 2 doit être vérifié. Pour mesurer le critère 2 (adressabilité), un concept pragmatique décrit ci-dessous peut être appliqué. À noter que le taux de coussin de fonds propres à l’établissement est une moyenne pondérée du taux de coussin intérieur et des taux applicables aux expositions de l’établissement situées dans d’autres pays. Les pondérations correspondent aux volumes relatifs des exigences de fonds propres de la banque pour l’exposition au crédit concernée dans chaque pays donné. Prenons, par exemple, une banque qui détient des expositions de crédit pertinentes dans le pays d’origine A et dans deux pays étrangers B et C. Supposons que le taux de coussin de fonds propres contracyclique spécifique à l’institution de la banque est résumé dans le tableau 1. Tableau 1. Exemple de calcul du taux CCB spécifique à l’établissement Le tableau montre que si une banque détient une plus grande partie de son exposition au crédit pertinente au niveau national, les taux de capital contracycliques applicables à ses expositions à l’étranger doivent être relativement élevés pour avoir un effet important sur l’exigence de coussin de fonds propres qui en résulte (voir pays B). Pour le pays C, même un taux de coussin de fonds propres égal à 2,5% (la limite de la réciprocité obligatoire) se traduit par une contribution presque négligeable à l’exigence de coussin de fonds propres de la banque. Si le poids du pays C (ici 2%) est également faible au niveau agrégé du secteur bancaire national, le resserrement du régime de coussin contracyclique pour ce pays n’augmenterait pas beaucoup la résilience des banques. Des instruments plus ciblés devraient être appliqués pour lutter contre les risques (le cas échéant identifiés) qui peuvent se propager du pays C au secteur bancaire national. Dans cette logique, je suggère que les autorités en charge choisissent une contribution incrémentielle minimale au taux de capital contracyclique spécifique à l’institution qu’elles souhaitent au moins atteindre. Ils peuvent traduire cette contribution minimale en un seuil inférieur pour la part des besoins de fonds propres des banques. Seuls les pays tiers où la part d’exposition dépasse le seuil seront considérés comme «adressables» par le coussin de fonds propres. Comme l’illustre le tableau 2, compte tenu d’un taux de coussin de fonds propres d’au plus 2,5%, une contribution minimale au taux de coussin de fonds propres à l’établissement de, disons, 0,1% (deuxième colonne) n’est atteinte que si la part du pays dans les besoins de fonds propres de la banque atteint un seuil de 4%. Si le taux de capital contracyclique pour l’exposition aux pays tiers peut être porté à 5%, la contribution minimale de 0,1% est atteinte si la part du pays atteint le seuil de 2%. Il convient de noter que la réduction de moitié de la contribution minimale souhaitable à 0,05% correspond à la réduction de moitié du seuil inférieur pour la part d’un pays dans les exigences de fonds propres d’une banque (troisième colonne). Tableau 2. Seuil inférieur pour la part des exigences de fonds propres d’une banque en fonction de la contribution minimale fixe au taux de l’ACC spécifique à l’établissement Conformément à ces considérations, l’autorité d’origine peut choisir de respecter les concepts et seuils suivants: Adressabilité au niveau du système: la part des exigences de fonds propres pour l’exposition au crédit correspondante du système bancaire national dans un pays tiers donné dépasse 2%. Adressabilité au niveau des banques: la part des exigences de fonds propres pour l’exposition au crédit correspondante de (un certain nombre) des banques d’importance systémique dépasse 2%. Le seuil relativement bas de 2% choisi ci-dessus garantit qu’aucun pays tiers potentiellement important n’est laissé de côté. Les concepts de mesure proposés pour le critère 2 peuvent être étendus de manière à prendre en compte l’exposition au crédit pertinente non seulement pour des pays tiers isolés mais également pour des groupes de pays étroitement liés sur le plan économique. Bien entendu, les concepts de mesure et les seuils présentés ci-dessus servent à titre illustratif en première ligne. En les définissant dans la pratique, les autorités chargées du fonctionnement du régime de coussin contracyclique devraient dûment tenir compte des caractéristiques spécifiques de leur secteur financier national. Pays concernés par le CCB et pays sur la liste de surveillance Les pays tiers qui satisfont aux critères 1 et 2 devraient être inscrits sur la liste des pays «concernés par l’ACC». Le risque pour la stabilité financière dans ces pays pourrait se répercuter sur le système financier national par le biais de l’exposition au crédit et peut être résolu au moyen du coussin de fonds propres contracyclique. Ce n’est que pour ces pays qu’une analyse plus approfondie du taux de coussin approprié doit être effectuée. Les autres pays qui satisfont au critère 1 mais pas au critère 2 devraient être mis sur une «liste de surveillance» car ils pourraient devenir pertinents pour l’ACC à l’avenir. Pour ces pays, le risque éventuellement identifié devrait être traité avec d’autres instruments macroprudentiels jugés plus appropriés que le capital contracyclique dans le contexte des risques respectifs. En ce qui concerne les pays qui satisfont au critère 2 mais pas au critère 1, il est probable que les risques, le cas échéant, résultant de l’exposition située dans ces pays soient mieux traités par des mesures microprudentielles. Enfin, la liste des pays concernés par l’ACC devrait être régulièrement mise à jour, par ex. une fois par an, afin de tenir compte d’éventuels changements dans la répartition de l’exposition des banques nationales. Le contexte de l’UE Les données permettant de restreindre la liste des pays à considérer comme pertinents pour les BCC seront disponibles dans l’UE dès que les banques commenceront à divulguer ces informations conformément aux normes techniques de réglementation de l’Autorité bancaire européenne sur l’identification et la divulgation de l’emplacement géographique des les expositions de crédit pertinentes

Une réunion récemment disponible a été organisée en Gambie pour imaginer l’avenir du système économique à Banjul, la capitale des investissements, et le port atlantique de la Gambie, sur l’île tropicale Sainte-Marie, près de l’embouchure de votre ruisseau Gambie. C’est la plus grande ville du pays. Il avait été fondé en 1816, lorsque le British Colonial Business Office a demandé au capitaine Alexander Grant de vérifier qu’une armée se soumettait autour du fleuve pour réduire l’industrie des esclaves et également de fonctionner comme une prise électrique industrielle pour les détaillants expulsés du Sénégal, qui ont été réparés pour France. Give a choisi l’île tropicale de Banjul (cédée par le principal de Kombo) depuis le site Web, qu’il a renommé St. Mary’s. Il était connu comme la nouvelle résolution d’Henry Bathurst, troisième comte de Bathurst, alors assistant colonial. Il était devenu les fonds du nid britannique et du protectorat de la Gambie et, après 1947, était gouverné par une autorité municipale. Avec l’autosuffisance de la Gambie en 1965, cette ville était bien sûr une position de métropole et est devenue la capitale de l’investissement à l’échelle nationale. Le label a été transformé en Banjul en 1973. Banjul est définitivement le centre industriel et itinérant de la Gambie. Elle possède de nombreuses usines de décortication d’arachide (arachide) et des huileries; les arachides, l’huile et le plat d’arachides et les grains de palmier sont exportés. Les voyages et les loisirs ont une valeur croissante, atténuant plusieurs des dilemmes du chômage urbain et encourageant les secteurs du marché de l’artisanat (sculptures sur bois, bijoux en filigrane, serviette teinte aux doigts). Banjul est reliée à l’intérieur et au Sénégal par un ferry de 3 kilomètres (5 km) vers le nord sur tout le cours d’eau Gambie (jusqu’à Barra) et par la route Banjul-Serekunda. Un service de vapeur ordinaire fonctionne à Basse Santa Su, à 242 ml (389 km) en amont. L’aéroport international de la Gambie se trouve à Yundum, 18 kilomètres sur une longue distance (30 km) au sud-ouest. Centre éducatif du pays, Banjul a le Gambia Senior High School (1958), deux collèges catholiques supplémentaires, un lycée musulman, une université professionnelle, ainsi qu’une bibliothèque publique. Liée à l’établissement médical Noble Victoria de la ville (1957), il y aura l’Université des soins infirmiers de Gambie (1964), un établissement de santé mentale, un sanatorium de lutte contre la tuberculose, voyage entreprise ainsi qu’une résidence pour vos infirmes. Près de la moitié de la population de la ville est Wolof, mais les régions Aku (descendants d’esclaves libérés), Malinke (Mandingo), mauritanien et libanais sont des minorités considérables. Banjul possède une mosquée et des églises anglicanes, catholiques et méthodistes. La convention s’est concentrée sur le climat économique lié à la géographie de la région qui en valait la peine. Vous pouvez obtenir des informations supplémentaires en suivant simplement le lien du site Web ci-dessus.

Les 2,4 milliards de dollars de Google, c’est « une petite somme d’argent » pour le générateur de recherche, selon l’un des nombreux juges de Western Union évaluant son attrait pour les frais de l’UE. Colm Macintosh Eochaidh, un évaluateur irlandais, a créé l’allusion le jour 3 aux audiences dans la salle d’audience commune de l’UE à Luxembourg, au cours desquelles des clients de mille milliards de dollars se battent contre les autorités de réglementation qui l’ont condamné à une amende en 2017 pour discrimination injuste envers une concurrence de recherche sur les achats de plus petite taille. M. Macintosh Eochaidh a exhorté l’avocat de Google à imaginer qu’il avait économisé 120 € dans le budget de retour, mais a été condamné à une amende de 2,40 € pour avoir perdu des déchets. « Souhaitez-vous sauter les 2,40 €? »  » a demandé l’évaluation. Le professionnel du droit des moteurs de recherche, Christopher Thomas, a répondu qu’il serait, dans ce cas hypothétique particulier, « frappé de la découverte de l’infraction », ce qui sera « une différence extrêmement grave ». L’ordinateur de M. Eochaidh, M. Apple, a également contredit l’affirmation de Google selon laquelle le tribunal ne pourrait pas faire beaucoup mieux sans la demande des autorités de réglementation, expliquant comment le tribunal pourrait éventuellement décider de le faire. Votre jugement final dans l’affaire de la salle d’audience pourrait être de plusieurs semaines. Ce n’est pas la première fois que M. Macintosh Eochaidh aiguille les moteurs de recherche à travers les 72 heures d’audiences sur l’attractivité. Jeudi, il a déclaré qu’il était «parfaitement évident» que cette entreprise avait fait de la publicité pour ses propres services professionnels et rétrogradé d’autres – un point clé pour cette zone de l’UE. Le fait de voir et d’entendre Google est de loin le cas le plus médiatisé auquel M. Macintosh Eochaidh continue d’être associé car il est devenu membre du tribunal de Luxembourg en 2017. Il a fait un statut en Irlande pour avoir déclenché une enquête sur l’organisation d’une autorisation et la corruption gouvernementale qui a lancé des obligations faites aux ministres du gouvernement fédéral. L’ordinateur Apple Eochaidh a exhorté l’avocat de Google à imaginer qu’il avait économisé 120 euros dans sa poche arrière, mais a été condamné à une amende de 2,4 euros pour avoir laissé tomber des déchets. « Souhaitez-vous oublier les 2,4 euros? » s’enquit le juge. L’avocat de Yahoo, Christopher Thomas, a répondu qu’il serait, dans le cadre de cet événement hypothétique, «frappé par la localisation de l’infraction», qui sera «un problème extrêmement grave». L’ordinateur Apple Eochaidh a également contredit l’affirmation de Google selon laquelle la salle d’audience ne pourrait pas améliorer une amende sans que les régulateurs ne le demandent, expliquant comment la salle d’audience pourrait éventuellement décider de le faire. Votre jugement définitif dans la situation judiciaire peut être dans plusieurs semaines.

Ben Nevis, la plus grande montagne / colline des îles britanniques, depuis la place des autorités des Highlands, en Écosse. Son sommet, atteignant une altitude de 4406 pieds. (1 343 mètres), peut être un plateau d’environ 100 acres (40 hectares), en utilisant une légère pente vers le sud plus un accord avec le nord-est. La neige dépend de certaines parties toute la saison et les conditions du pergélisol sont presque atteintes. La montagne est constituée d’une superstructure de pierres volcaniques surmontant les schistes traditionnels, avec des granits intrus, dans les Highlands. Les trois principaux territoires topographiques de l’Écosse s’en tiennent à la tendance nord-est-sud-ouest des pierres primaires historiques. Les hautes terres supérieures ainsi que la partie sud des hautes terres sont séparées de la vallée du Rift intermédiaire, ou bloc structurel affaissé, appelé Midland Valley (ou Core Lowlands). Le centre des Highlands est la surface surélevée et usée des chaînes de montagnes Grampian, de 1 000 à 3 600 pieds. (300-1 100 mètres), le niveau de l’océan mentionné précédemment, avec tous les sommets de la montagne Cairngorm s’élevant à des altitudes dépassant 4 000 pieds (1 200 mètres). Ce magnifique panorama de collines est sillonné de quelques larges vallées ou étendues. Les grandes régions de plaine peu fréquentes, généralement bordées de longs contours de dunes de sable, placent l’assortiment vers l’est. La péninsule de Buchan, les plaines estuariennes de Moray Firth et l’ordinaire de Caithness-tous les emplacements plus bas-se distinguent nettement de tous les environs de la montagne et démontrent une description plus douce que d’effectuer des paysages glacés du côté ouest, dans lesquels le nord-est à travers des creux, ou des corries, divisés par des crêtes de lame-bénéfice et des glens profonds, développent les types de surface restant par une érosion antérieure. Les nombreux lacs d’eau douce (étangs) augmentent encore davantage l’aménagement paysager de l’attractivité extérieure. Le Glen Mor linéaire – l’endroit où le canal calédonien enfile maintenant la séquence d’étangs qui comprend le Loch Ness – est le résultat d’une énorme déchirure structurelle latérale de la taille complète du nord aux ouest des Highlands. Au nord-ouest de Glen Mor s’étend une propriété largement divisée au milieu de petites exploitations de jardinage ou de crofts; la résolution est intermittente et principalement côtière, une conception reflétant clairement la dissection distincte d’un massif montagneux qui a été marqué et plumé avec les glaciers de l’ère des glaçons. De nombreuses vallées fluviales (fjords) noyées dans l’eau et élargies par les glaciers pénètrent profondément dans les montagnes, les valeurs aberrantes qui grimpent de l’océan dans des péninsules majestueuses et allongées ou apparaissent dans de nombreuses destinations insulaires au large.

En 1998, le Congrès américain a transféré l’enfant sur le travail de sécurité sur Internet, l’un de leurs procédures pouvant avoir des commerçants industriels essentiels de ressources sexuelles sur Internet pour bloquer l’accès des mineurs à ce tissu. Les exigences légales ont été poussées comme une violation de la conversation gratuite. L’application de votre loi a été entravée à partir de 1998 à partir d’un jugement de votre juge de zone nationale, et la prévention a également été confirmée en 2004 par le tribunal supérieur américain dans Ashcroft c. Citoyen américain Civil Liberties Union. Malgré cela, un tribunal a rendu la situation dans une certaine salle d’audience du gouvernement pour un facteur encore plus important, au lieu d’annuler complètement les travaux. La façon dont il est a continué à être perçue au début de 2006. En août 2005, afin de renforcer son dossier à la réponse de sécurité en ligne Little One, consultant SEO le You.S. La Section de la justice a accordé une assignation à la société Yahoo pour les requêtes de recherche de données en ligne. Il a recherché des informations qui pourraient démontrer que des informations intimes sont facilement accessibles sur le net (donc probablement une menace pour les jeunes). Une assignation à comparaître est en réalité une ordonnance d’un tribunal qui nécessite une célébration à confirmer auprès du juge; la désobéissance peut entraîner des accusations illégales. La Section des droits appropriés souhaitait avoir accès à l’information pour toutes les grandes quantités de recherches effectuées par You.S. les consommateurs d’ordinateurs personnels sur une période d’une semaine complète, ainsi qu’un exemple unique d’adresses Web d’un million consultables par Yahoo. Le département des droits appropriés n’a pas demandé de détails qui lui auraient permis de distinguer quels ordinateurs personnels les consommateurs possédaient, quels sites, bien que Yahoo et Google enregistrent ces détails. Il est en fait collecté à l’aide de biscuits, qui sont des fichiers modestes qui se trouvent être livrés à partir d’un site Web, y compris Search Engine.com, au logiciel de navigateur Internet sur l’ordinateur personnel d’un utilisateur, puis renvoyés à partir de ce PC sur le exactement le même site Web chaque fois qu’il est accessible. Les journaux des consommateurs peuvent indiquer qu’un client particulier a utilisé un site Web particulier à plusieurs reprises. Trois autres organisations de recherche sur Internet ont acquis des assignations comparables, seul Google a mentionné qu’il ne pouvait pas se conformer. Bien que son refus ait été largement signalé comme un travail difficile pour protéger la vie privée de ses clients, Yahoo et Google ont rejeté ce qu’il refusait la demande au niveau des raisons de défense de la vie privée. Parallèlement, il a refusé d’expliquer quelles étaient les causes de la rétention de ces informations. Certains professionnels du World Wide Web ont émis l’hypothèse que Yahoo et Google hésitaient à ce que les techniques d’achat et de vente puissent être déduites de vos informations. En janvier 2006, la Division des droits appropriés a demandé à un juge du gouvernement fédéral de forcer Yahoo et Google à se conformer à l’assignation. En mars, à la suite de la décision de la Division des droits appropriés de réduire sa demande, le juge a déclaré qu’il achèterait Google pour fournir les informations. Yahoo et google se sont conformés à la baisse de la demande, à savoir 50 000 adresses Web consultables dans le monde entier et aucune recherche. Le conflit de subpoena sur les moteurs de recherche révèle une source de pression croissante dans la société moderne contemporaine: la capacité des ordinateurs à suivre les comportements d’un nombre incroyable de personnes au fil du temps d’une manière très spécifique, si elles sont soupçonnées d’une infraction ou autrement. Documents informatiques personnels provenant d’achats de cartes de crédit, de téléphones portables et de téléphones portables de série terrestre, recherches sur le Web, rendez-vous sur le site Web, acquisitions et téléchargements en ligne, cabines de coûts automatiques, méthodes de navigation automatique intégrées, produits du programme de positionnement mondial, les centres médicaux, les autorités et les organisations militaires, et d’autres options peuvent tous être collectés avec une simplicité générale et, potentiellement, envoyés aux organes du gouvernement fédéral. Une fois rassemblés, ce type de documents peut fournir une photo incroyablement complète des mouvements, des pratiques et des contacts de votre personne. Certains experts de l’industrie estiment que la propriété de tout un ensemble d’informations et de faits par des sociétés de formation, des responsables de l’application des lois, etc. pourrait être utilisée pour surveiller les actions personnelles d’une manière qui porte atteinte aux libertés fondamentales. Ils dénotent des endroits qui non seulement censurent l’utilisation du Web, mais l’utilisent pour surveiller et sanctionner les dissidents gouvernementaux.

En raison de la détérioration de l’interaction entre les Etats-Unis et l’Iran, Washington a annoncé qu’il déploierait un nombre croissant de bombardiers entre l’Est. La nouvelle a été développée par John Bolton, expert national en matière de sécurité du chef de la direction Trump, le 6 mai 2019. Plusieurs bombardiers idéaux du B-52H Stratofortress doivent être déployés. Le USS Abraham Lincoln, ainsi que son fournisseur de services Affect Group 12, devraient également être déployés plus tôt que prévu dans la section de responsabilité des États-Unis pour l’ordre central (CENTCOM). Comme indiqué par les représentants des États-Unis, ce choix est en réalité une réaction à une amélioration des menaces iraniennes à l’égard des soldats américains opérant dans les régions. « NOUS. Le Commandement central surveille en permanence de nombreux flux de risques réputés émanant de votre routine en Iran par le biais de la section de service du CENTCOM », a déclaré le Capitaine Bill City, porte-parole de You.S. Commande clé. Il y a un an, les États-Unis se sont retirés du Plan d’action extensif des articulations (JCPoA), un accord sur le programme nucléaire iranien qui concernait l’Allemagne, la Chine, la France, le Royaume-Uni et la Russie. En conséquence, les tensions entre les États-Unis et l’Iran se sont récemment intensifiées et certains pays ont même classé leurs armées spécifiques comme des « groupes terroristes » le 9 avril 2019. Parallèlement à cet inconvénient, les États-Unis ont également choisi de rétablir des sanctions monétaires à l’encontre de l’Iran. Tous ces pays ont envisagé des coûts importants pour le secteur de l’aviation, étant donné que Boeing et Airbus ont conclu des accords de plusieurs milliards de dollars avec de nombreuses compagnies aériennes iraniennes. La flotte de la nation vieillit dangereusement. Poursuivant l’arrangement de 2015, le You.S. Jewel Division a reçu des licences distinctes le 7 septembre. 2016 à chaque Boeing et Airbus, ce qui leur a permis d’offrir des avions professionnels à l’Iran. Le 11 décembre 2016, Boeing a consenti à offrir 80 avions à l’Iran. Cela a fourni 50 B-737 et 30 B-777. L’expédition a été livrée au cours des dix prochaines années. Les tout premiers avions ont été réceptionnés en Iran en 2018. Le contrat total, estimé à 16,6 milliards de dollars, devrait permettre de créer environ 100 000 emplois aux États-Unis, conformément à la période de New York. . Le constructeur américain a également signé un contrat de 3 milliards de dollars avec la compagnie iranienne Aseman Airlines portant sur 35 Boeing 737 MAX, qui devaient être approvisionnés entre 2022 et 2024. Quelques jours plus tard, le 22 décembre 2016, son rival occidental Airbus a également a obtenu un bon achat auprès d’Iran Oxygen pour 100 appareils: 46 A320, 38 A330 et 16 A350XWB. Deux A330-200 et un A321 ont déjà été fournis en 2017. Le coût total du catalogue de ces avions a été estimé à 10 milliards de dollars. Un contrat additionnel a finalement été autorisé impliquant ATR, une entreprise commune des sociétés française Airbus et italienne Leonardo, portant sur 20 ATR 72-600, pour un prix de 536 millions de dollars, en offrant le choix de doubler la quantité. L’expédition et la livraison ont commencé en avril 2017 et devaient aboutir en 2018. L’objectif pour le transporteur fédéral Iran Air flow était de moderniser sa flotte vieillissante. Un certain nombre d’avions de votre organisation figurent sur la liste noire de l’UE et ceux qui sont encore autorisés dans les aéroports internationaux européens sont régulièrement examinés lorsqu’ils sont laissés. L’Airbus A300-B2 EP-IBS a plus de 38 ans. Juste après les nouvelles de Donald Trump, le You.S. Le ministère du Trésor a déclaré que les certificats obtenus par Airbus et Boeing pour offrir des avions à réaction à l’Iran seraient annulés. Les sociétés ont trois mois pour se conformer aux dernières lois, une période au-delà de laquelle elles ne sont définitivement plus en mesure d’exporter des avions professionnels vers l’Iran ni pour conclure des accords avec des sociétés iraniennes. Boeing a rapidement réagi et a déclaré qu’il se conformerait à la modification des lois. «Comme lors de ce processus, nous allons continuer et suivre le programme You.S. gouvernement, a déclaré Gordon Johndroe, représentant de Boeing, lors d’une conférence de presse.